WINTZENHEIM 39-45

Les cafés-restaurants


Le Café Américain...

Un citoyen de Wintzenheim, M. Sutter, revenait d'un long séjour en Amérique. Il acquit un café avec jardin d'été et le baptisa "Café America". Son fondateur repose au cimetière de Wintzenheim. Ce restaurant a existé longtemps, il est devenu le "Café Américain".

(Source : Wintzenheim Haute Alsace, Société d'Histoire de Wintzenheim, 1997)

Wintzenheim

Propriété des époux Haderer-Bollecker, l'établissement situé 44 rue Clemenceau a aussi appartenu à la famille Lichtle et fut loué à divers exploitants comme Iltis qui a construit la petite salle à l'arrière, Charles Klein, etc...

(photo Raymond De Bock, 1998)


Il est rebaptisé "Zur Hohlandsburg" en 1940

Wintzenheim

Durant l'occupation, les autorités l'avaient débaptisé et renommé "Zur Hohlandburg". On y servait la bière "Tiger Bräu".

Wintzenheim

Sur la photo de gauche, on reconnaît, au centre, l'exploitant Marcel Wolff et son épouse Émilie. La serveuse qui tient le petit chien s'appelle Lili Jamm.

(collection Lili Heyberger, née Jamm)


Après la Libération...

Avril 1945. Wintzenheim. Réouverture de l'Hôtel-Restaurant du Parc. Demain dimanche, l'hôtel-restaurant du Parc (propriétaires M. et Mme Eckly) situé à la sortie de Wintzenheim en direction de Saint-Gilles (plus tard Poisson-Rouge, 137 rue Clemenceau), fermé depuis la guerre, rouvrira ses portes. Les habitués de cet établissement renommé s'en réjouiront d'autant plus qu'il a été remis en état avec beaucoup de bonheur. L'hôtel comprend huit chambres avec confort moderne. Quant au restaurant, on pourra y admirer quelques trophées rapportés d'Afrique où M. et Mme Eckly se sont réfugiés pendant la guerre lorsqu'ils étaient poursuivis par la Gestapo. Souvenirs africains, trophées de chasse, peaux de léopard, de serpents mettent dans cette salle un cachet particulier. L'été, une terrasse convie les hôtes à jouir en paix du beau panorama qu'ils découvrent.
Source : L'Alsace du samedi 14 avril 1945

Juin 1945. 12.500 Reichsmark hat Bürgermeister Irrmann zu Unrecht aus den Winzenheimer Wirten gepresst... Nachstehend die von den Wirten bezahlten Beträge, für die H. Irrmann Rechenschaft abgeben muss : Maurer Joseph 550 RM, Vve Staehle 1200, Hôtel Meyer 2000, Xavier Wehrle 750, Wolff Marcel 750, Schaffar René 500, Himmelspach 500, E. Oberlin (St Gilles) 750, Mura 500, Sissler Henri 800, Keller Antoine 500, Wiss Ant. 750, Imbach 800, Maurer P. 750, Stahl J. 250, Munsch H. 1200, ... (traduction : le maire Irrmann a extorqué illégalement 12.000 RM aux aubergistes de Wintzenheim...).
Source : Le Républicain du Haut-Rhin du samedi 16 juin 1945

Maurer Joseph, Wintzenheim, Au Cheval Blanc
Vve Staehle, Wintzenheim, A la Ville de Colmar
Hôtel Meyer, Wintzenheim
Xavier Wehrle, Wintzenheim, Au Soleil d'Or
Wolff Marcel, Wintzenheim, Café Américain
Schaffar René, Wintzenheim, Restaurant Tois-Epis
Himmelspach, Halte de Wettolsheim, Restaurant Belle Vue
E. Oberlin, Saint-Gilles, Hôtel Pflixbourg
Mura, La Forge, Maison Forestière Aspach
Sissler Henri
Keller Antoine, Saint-Gilles, Maison Forerstière
Wiss Antoine, Wintzenheim, Au Petit Saint-Gilles
Imbach Félix, Wintzenheim, Hôtel-restaurant (rue Brasserie)
Maurer P.
Stahl J.
Munsch H., Logelbach


PRECEDENT - SUIVANT

Copyright SHW 2020 - Webmaster Guy Frank

E-mail
contact@knarf.info

Retour au Menu
WINTZENHEIM 39-45

Société d'Histoire de Wintzenheim
www.shw.fr