WINTZENHEIM 39-45

Émile Kretz, rédemptoriste


Wintzenheim(photo Alphonse Voegtli, collection Guy Frank)

Né à Ammerschwihr le 18 août 1909. Profession religieuse le 8 septembre 1927. Ordonné prêtre le 23 décembre 1933 à Luxembourg. Ministère de missionnaire rédemptoriste à Sarreguemines 1934, Riedisheim 1935-1941, Bischenberg et vicaire à Wintzenheim 1941-1945, Cravanche (Territoire de Belfort) 1945-1947, Bischenberg 1947-1949, Luxembourg 1949-1952, Bischenberg 1952-1962, Sarreguemines 1962-1968. Décédé le 27 juin 1968 à l'hôpital de Freyming. Il a été inhumé dans le caveau des rédemptoristes au cimetière de Sarreguemines le 1er juillet 1968.

Démobilisé comme Alsacien à l'automne de 1940, Émile Kretz fut nommé par Mgr Douvier vicaire à Wintzenheim le 11 mai 1941. Il se montra très actif sous la direction du curé Ries. Mais prédicateur populaire devenu célèbre, de tempérament fougueux, il ne mâchait pas ses mots ni en chaire, ni dans la rue. Il fut donc bientôt repéré par les nazis. A la suite de dénonciations après un sermon à Saint-Hippolyte jugé subversif *, il fut arrêté, jeté en prison, puis transféré au camp de Schirmeck le 22 décembre 1943. Il venait de terminer de purger sa peine lorsqu'il fut "gratifié" d'une prolongation et fut emmené à Gaggenau-Rotenfels (Bade) ; il fut libéré le 12 août 1944, après avoir dû repasser par le camp de Schirmeck. Après trois mois de repos complet, Mgr Douvier le nomma provisoirement administrateur de Staffelfelden.

Source : L'enfer sur terre, Prêtres et religieux d'Alsace internés et déportés par les nazis (1940-1945), René Epp, Éditions Média, 2000

* Une dame de Saint-Hippolyte (Mme Jeanne d'Arc Klein) s'est souvenue d'un sermon du Père Kretz qui pourrait être celui qui l'a mené au camp de Schirmeck. Celui-ci disait "Es gibt nur ein Kreuz, das ist das Kreuz unseres Herrn Jesus Christus" en référence aux croix gammées qui "ornaient" le village à l'époque. (source : mail du 6 déc. 2004 de Gérard Bagy). François Meyer pense que le Père Kretz disait aussi : "Es gibt nur ein Führer, das ist unser Herr Gott". Sûr que les Allemands n'appréciaient pas ce genre de déclaration...

Un habitant de Wintzenheim raconte que lors de la réquisition des cloches de l'église Saint-Laurent le 12 décembre 1943, l'abbé Kretz a dit en alsacien : "Er kenna die Glocka hohla, m'r wessa doch vell zitt as es esch !". Traduit cela signifie : "Vous pouvez emporter les cloches, nous saurons quand même l'heure qu'il est.", sous-entendu "Et l'heure viendra où nous vaincrons l'occupant !" (Source : La vie malgré elle de Marie-Louise Sutter, Michel Turk, page 42)

 



L'abbé Kretz avec les servants de messe de Wintzenheim lors de la fête patronale le 10 août 1942

Wintzenheim

On reconnaît à gauche le sacristain Joseph Kleim et le curé Ries, et à droite l'abbé Kretz et Émile Zehler, le suisse de l'église.
Les couvercles qui se trouvent sous les pieds des servants de messe servaient à livrer le coke pour le chauffage de l'église Saint-Laurent.

(collection Gérard Forny)


La 1ère messe du père Émile Kretz en 1934 à Ammerschwihr

(photo Georges Braun, Mulhouse-Dornach, collection François Meyer)

Rangée du haut, de gauche à droite :
01) HABERTHUR Charles
02) PROBST Robert
03) GROSS Charles
04) GSELL Albert
05) BISCH
06) PFOHL Charles
2ème rangée du haut :
07) HAEGY Anne-Marie
08) ?
09) ?
10) KRETZ Martin, frère de Jean-Baptiste
11) SALZMANN Joseph
12) ?
13) KRETZ Charles
14) THOMANN Théodore
15) THOMANN Juliette, épouse de Théodore
3ème rangée du haut :
16) ULRICH Jean-Baptiste, organiste
17) ?
18) ?
19) ?
20) PROBST Marie, épouse de Robert
21) ?
22) GROSS Alice, épouse de Paul
23) GROSS Paul, fils de Charles
24) ?
25) ?
26) ?
27) SALZMANN Mélanie
28) ?
Rangée du milieu :
29) WOGENSTAHL Marguerite, épouse KRETZ Henri
30) ?
31) ?
32) ?
33) ANCEL Victor, mari de KRETZ Marie
34) BOHN Alice, épouse de KRETZ Jean-Baptiste fils
35) KRETZ Jean-Baptiste fils, mari de BOHN Alice
36) ?
37) MEYER Charles, mari de KRETZ Clémence
38) MEYER Joséphine, épouse de KRETZ Paul
39) KAMMERER Pierre, mari de KRETZ Marthe
40) ?
41) ?
Rangée du bas (debout et assis) :
42) GROSS Paulette, fille de Paul (debout)
43) KRETZ Marie, épouse de ANCEL Victor
44) KRETZ Henri
45) KRETZ Joséphine
46) KRETZ Jean-Baptiste père (1867)
47) KRETZ Émile (1909)
48) KRETZ Jeanne (religieuse)
49) KRETZ Paul
50) KRETZ Marthe, épouse de KAMMERER Pierre
51) KRETZ Clémence, épouse de MEYER Charles
Enfants au premier plan :
52) ANCEL Joseph, fils de Victor (garçon)
53) KRETZ Marie-Thérèse, fille de Paul
54) KRETZ Paul, fils de Paul
55) ANCEL Victor, fils de Victor
56) MEYER François, fils de Charles
57) KRETZ Paulette, fille de Paul

PRECEDENT - SUIVANT

Copyright SHW 2017 - Webmaster Guy Frank

E-mail
contact@knarf.info

Retour au Menu
WINTZENHEIM 39-45

Société d'Histoire de Wintzenheim
www.shw.fr