WINTZENHEIM 39-45

Le saviez-vous ? (Série 1)


Les "Heilkräuter", plantes médicinales

Wintzenheim

Wintzenheim, vers 1942-43 : les enfants de l'école devant la Chapelle des Bois, à la recherche des "Heilkräuter".
On reconnaît, de gauche à droite : Alice Zibolt 6ème, Odette Groetz 9e, Léa Joerg 12e. La photo a été faite par l'instituteur Imhof (collection Léa Kempf, née Joerg)

Chaque semaine, durant la belle saison, une matinée de l'école était consacrée au ramassage des "Heilkräuter", plantes médicinales destinées à soigner les soldats blessés. Nous apportions notre petit panier et partions avec nos enseignants vers la Chapelle des Bois ou vers le Saint-Gilles, cueillir de la camomille, des feuilles de mûres, et autres plantes officinales. A notre retour, ces plantes étaient étalées dans le grenier de l'école, pour les faire sécher.

Source : Léa Kempf, Odette Perrel

Heilkräuter - Wie wir sie sammeln und verwenden :

- Ruprechtskraut wirkt blutstillend
- Salbei hilft gegen Magen- und Darmstörungen
- Ackerschachtelhalm, ein Mittel gegen Blutungen, Geschwüre und Flechten
- Gänsefingerkraut lindert Erkrankungen der Verdauungsorgane
- Erdbeerblätter, ein bewährtes Blutreinigungsmittel

Ruprechtskraut Geranium robertianum Herbe à Robert
Salbei Salvia officinalis Sauge officinale
Ackerschachtelhalm Equisetum arvense Prêle des champs
Gänsefingerkraut Potentilla anserina Potentille ansérine
Erdbeerblätter Fragaria vesca Fraisier des bois

Source : Kolmarer Kurier du mercredi 19 avril 1944

Wir sammeln Wildgemüse

- Schwarzwurz (symphytum officinale) Consoude officinale
- Gemeines Rapünzchen (valerianella olitoria)
- Brunnenkresse (nasturtium officinale) Cresson de fontaine
- Huflattich (tussilago farfara) Tussilage
- Spitzwegerich (plantago lanceolata) Plantain lancéolé
- Breitwegerich (plantago major) Grand plantain
- Grosse Brennessel (urtica dioica) Grande ortie
- Weisse Taubnessel (lamium album) Lamier blanc
- Hopfen (humulus lupulus) Houblon
- Löwenzahn (taraxacum officinale) Pissenlit
- Sauerampfer (rumex acetosa)
- Gänseblümchen (bellis perennis) Pâquerette des prés
- Gartenmelde (atriplex oleracea)
- Hirtentäschel (capsella bursa-pastoris) Capselle bourse-à-pasteur
- Vogelmiere (stellaria media)
- Bibernelle (pimpinella magna) Boucage
- Borretsch (borago officinalis) Bourrache
- Gartenkresse (lepidium sativum)
- Portulak (portulaca oleracea)
- Thymian-Quendel (thymus serpyllum) Serpolet
- Schafgarbe (achillea millefolium) Mille-feuille

Source : Reichswaltung des NS-Lehrerbundes (collection Jacqueline Piselli)


WHW - Winterhilfswerk : le secours d'hiver

 

Blanche-Neige

 

Le petit chaperon rouge

 

La belle au bois dormant

 

Le chat botté

Tous les mois, la population était sollicitée pour la quête de la "Winterhilfe", le secours d'hiver. On passait dans les maisons avec une boite, où les gens déposaient leur participation. Parfois, on vendait aussi aux donateurs forcés des broches stylisées représentant des poignards, haches, boucliers, mais aussi des figurines (Winterhilfswerk-Abzeichen) représentant des papillons, des oiseaux ou des contes populaires. Le petit chaperon rouge avait connu un énorme succès, car sa petite robe blanche comportait, quel heureux hasard, deux bandes bleue et rouge, et chaque Alsacienne était fière de porter cette petite broche aux couleurs du drapeau français. Mon père avait horreur de faire cette quête. Quand la boite était trop légère, il changeait les pièces de 1 RM en petite monnaie, pour faire plus lourd. Ouvrier chez Schiele Werke, il fabriquait parfois des rondelles métalliques qu'il glissait dans la boite. Puis la quête devait être déposée au siège du NSDAP, 46 rue Clemenceau (maison Schwab réquisitionnée). C'est moi, souvent, qui devait livrer la boite, et je tremblais de peur que l'on devine que c'était dans la mienne que se trouvaient ces pièces sans valeur...

Source : témoignage de Léa Kempf née Joerg, recueilli par Guy Frank le 27 avril 2004 (les figurines proviennent de la collection personnelle de Léa Kempf)

A partir de 1942 est instauré l'Opfersonntag durant lequel se déroule soit une quête dans la rue (Strassensammlung), soit une quête à domicile (Listensammlung) où le chef de famille doit émarger, pour la somme remise, une liste préétablie.

Source : L'Alsace dans la guerre 1939-1945, Bernard Le Marec et Gérard Le Marec, Éditions Alsatia, 2000


WintzenheimLe ramassage des doryphores

Convocation pour participer au ramassage de doryphores le samedi après-midi. Tous les 15 jours, chaque famille devait déléguer un de ses membres, muni d'une bouteille ou d'une boite d'1/4 de litre, pour participer à cette corvée collective afin de protéger les cultures de pommes de terre en éliminant ce coléoptère parasite *. Ne pas se présenter pouvait être puni d'une amende de 150 RM à deux ans de prison. " L'invitation " est datée du 4 août 1941 et signée par le maire Irrmann.

(collection Edmond Schillinger)

* Si on laisse les doryphores proliférer à leur guise, toutes les feuilles de pomme de terre sont mangées, ce qui implique l'absence de photosynthèse de ce noble végétal, d'où l'absence de tubercule...



Ernährungshilfswerk : vier Jahres plan. Les directives pour un tri des déchets

Ce qui est bon pour le cochon...

Ich fresse... Je mange : épluchures de pommes de terre, de légumes, de salades, de fruits (crus et cuits), déchets de viande et de poisson, os, tripes, coquilles d'œufs, restes de repas, toutes sortes de restes de pain et de pâtisseries.

... aber nicht. Mais je ne mange pas : produits chimiques et de nettoyage, épices, pelures de citrons, d'oranges et de bananes, cendres, tabac, plumes, tessons, chiffons, pièces métalliques, papier, etc...

Source : AMC OA VI B (photo Guy Frank, 16 août 2004)

Voir aussi dans le Kolmarer Kurier du 4 mai 1944



La Semaine de l'Epargne 1943

Die Deutsche Sparwoche 1943

Caisse d'Epargne : " Gespartes Geld ist gesammelte Kraft ! "

A l'occasion de la semaine de l'épargne, du 23 au 30 octobre 1943,

les slogans fleurissaient, sur le thème " Épargnez pour soutenir l'effort de guerre allemand ! "

(collection Guy Frank)



Langue allemande obligatoire

Alsacien et Alsaciennes

Ici, dans l'Alsace allemande, on parle allemand.
Parlez donc "comme le bec vous a poussé".
Ceux qui ne le peuvent pas (parler allemand),
pourront s'adresser à la direction du district
qui se fera un plaisir de les aider
à aller là où on parle français.

(collection Paul Hirlemann)



A tous les propiétaires de poules et de canards

Bureau de l'alimentation, janvier 1943

Gestion des oeufs



Quelques jeux et jouets en 1939-45

 

Wintzenheim

S'Schoikelross - Robert Ackermann en décembre 1940
(photo Julien Ackermann)

Wintzenheim

D'r Reif - Robert Ackermann le 17 avril 1945
(photo Julien Ackermann)

Wintzenheim

Robert Ackermann joue dans la cour – Vers 1941
(photo Julien Ackermann)

Wintzenheim

Jean Comolli (à l'avant) et Hubert Wiegert sur un side-car de la Wehrmacht – Octobre 1944
(collection Hubert Wiegert)


PRECEDENT - SUIVANT

Copyright SHW 2020 - Webmaster Guy Frank

E-mail
contact@knarf.info

Retour au Menu
WINTZENHEIM 39-45

Société d'Histoire de Wintzenheim
www.shw.fr